samedi 11 juillet 2020

Landeyrat-Marcenat


Juillet 2020 : croquis de la mythique gare des estives de Landeyrat-Marcenat, sur la ligne de Bort-les-orgues à Neussargues, vue du côté de la halle des marchandises. Au cœur du Cezallier.




Années 50  : avec l'arrivée des vaches pour la Montada

mercredi 17 juin 2020

Rêveries d'une promeneuse ferroviaire


Présentation des pages de mon album "Rêveries d'une promeneuse ferroviaire", consacré à la Ligne du Cévenol (Clermont-Nîmes) édité aux Editions de la Flandonnière en Mai 2020. Mes dessins sont accompagnés des textes de Martin de la Soudière et Pascal Desmichel. https://editionsdelaflandonniere.com

Une rase près de la Godivelle, avec grenouille rousse et plaque Michelin


lundi 18 mai 2020

À la gravière de Chanteuges

Carnet réalisé pendant le confinement de 2020, à 1 km de chez moi. Crayons de couleurs et stylo bille

dimanche 19 avril 2020

Sur le Cézallier

Fait au crayon, en partie sur le motif. La pie est venue, puis repartie et je l'ai ajouté d'après photo

la légende de la Burle, par Lionel Alès



mardi 10 mars 2020

Frêne en hiver

Frêne en hiver.
aquarelle et stylo bille.

Mon imaginaire de l'hiver a été un peu réactivé par une marche dans les monts du Cézallier, juste après que la neige fut un peu tombée, au-delà de 1300 m. Peu de frênes à cette altitude mais de grands spécimens gardaient des fermes plus bas le long de la route ; les gardaient du vent et des regards, le frêne : arbre paysan par excellence, donnant sa feuille, ses branches et sa silhouette dégingandée aux pâtures.


Et puis un ami m'a demandé d'illustrer un texte sur la Burle, oui avec une majuscule, la tueuse tourmente qui n'a pas soufflé cette année mais colonise pour toujours les hautes terres de nos imaginations.

Et puis il me faut peindre l'hiver pour compenser son absence…

mercredi 11 décembre 2019

jeudi 28 novembre 2019

Dans la vallée de la Desges

aquarelle, crayon et un peu de Posca.

mardi 1 octobre 2019

Rêveries d'une promeneuse ferroviaire

"Rêveries d'une promeneuse ferroviaire", mon carnet de voyage sur la ligne des Cévennes,
paraîtra aux éditions de la Flandonnière, au printemps 2020 : environ 130 pages et une centaine de dessins, au format 280x198 mm.

vendredi 19 juillet 2019

La Bageasse : concert du soir


A Brioude

Chez Gisèle, place Saint-Jean
 Ce mois de juillet 2019, Brioude ressemble à Saint-Paul-de-Vence, sous le soleil exactement. Foule aux terrasses, artistes partout, concerts dans le rue. J'y suis pour croquer quelques instants.

Les festivaliers en pause
Croquis en vrac :
La mise en place du marché artisanal

vendredi 12 juillet 2019

Camping à Chapeauroux

Au camping "les eaux vives", une caravane attend ses propriétaires au pied des piles du pont ferroviaire.

jeudi 30 mai 2019

Vadrouille ferroviaire

La préparation de mon livre sur la ligne des Cévennes avance à grand pas. Ce début de semaine, nous étions trois paires d'yeux, trois regards différents et complices à la fois sur les lieux et les gens.


3 jours de vadrouille ferroviaire, afin de travailler textes et dessins pour le livre du Cévenol.

Martin de la Soudière, l'ethnologue, et Jocelyne Guillaud, cheminote et sociologue, m'ont accompagnée le long de la ligne, en travaux pour le moment. Le voyage, de Langeac à Chamborigaud, fut ponctué de rencontres avec les travailleurs du rail et aussi avec les étonnants paysages de la vallée, où Martin voit de vivants "cours de géographie".

Tant mieux, parce que Pascal Desmichel, le géographe, l'autre auteur des textes du livre, était absent (et excusé) pour cause de surveillance d'examen à son université.



Le drapeau rouge, planté à chaque passage à niveau : la ligne est en travaux jusqu'au 14 juin.
L'Allier, la ligne, au-dessus d 'Alleyras.

 Jocelyne Guillaud et Martin de la Soudière à la rencontre des travailleurs du rail, ici à Jonchères.
A Génolhac.